Seen in Its True Light: Desertion as a Pure Political Crime

  • Amar Khoday

Abstract

Individuals from democratic states who flee state prosecution and seek refugee status in Canada face significant challenges in obtaining asylum. There is a strong presumption that the legal system of their country of nationality will provide adequate procedural safeguards. This presumption extends to US military deserters who refused to serve in Iraq. The consequence is that numerous claimants have been denied over the past decade.

This article contends that where the feared prosecution relates to a political crime, there should not be a presumption of state protection. Furthermore, the article posits and discusses why desertion should constitute a pure political crime much like treason, sedition, or espionage. Lastly, the article argues, pursuant to United Nations policies, that such deserters should be able to obtain refugee status only where their desertion constitutes a refusal to be associated with military actions that are internationally condemned as contrary to the basic rules of human conduct.

Les personnes originaires de pays démocratiques faisant face à des poursuites font face à plusieurs difficultés lorsqu’elles fuient leur pays et font une demande d’asile au Canada. Il y a en effet une forte présomption que le sys- tème légal de ces pays peut assurer une procédure judiciaire sécuritaire et équitable. Ces présomptions s’appliquent également dans le cas des militaires américains qui ont déserté pour éviter de servir en Irak. Plusieurs demandes d’asile ont par conséquent échoué pendant la dernière décennie. Cet article avance qu’il ne devrait pas y avoir de présomption de sécurité lorsque les procédures judiciaires relèvent de crimes politiques. De plus, on y argumente que la désertion devrait être considérée comme un véritable crime politique, tout comme le sont la trahison, la sédition et l’espionnage. Enfin, cet article montre, en accord avec les politiques des Nations Unies, que les déserteurs devraient obtenir le statut de réfugié seulement lorsque leur désertion consiste en un refus de participer à des manœuvres militaires qui sont internationalement condamnées en raison de principes moraux humains.

Published
2014-11-19
How to Cite
Khoday, A. (2014). Seen in Its True Light: Desertion as a Pure Political Crime. Refuge: Canada’s Journal on Refugees, 30(2), 93-102. Retrieved from https://refuge.journals.yorku.ca/index.php/refuge/article/view/39614