The Indochinese Refugee Movement: An Exploratory Case Study of the Windsor Experience

Giovanna Roma

Abstract


Abstract

Following the fall of Saigon in 1975, thousands fled Indochina in small boats to attain political asylum in neighbouring countries. Canada played a leading role in the resettlement of thousands of Indochinese refugees, and a significant part of this national effort was led by the city of Windsor, Ontario. This article examines Windsor’s local efforts to sponsor and integrate Indochinese refugees into Canadian society. In late 1977, Windsor Mayor Bert Weeks established an ad hoc committee on Indochinese refugees. Together with volunteers from local faith communities and non-governmental organizations, the city created a vast resettlement network and assumed the sponsorship of several families, well before the wave of refugees arrived in 1979. As an exploratory work, this article provides evidence of Windsor’s pivotal role in shaping the Canadian response to the Indochinese refugee crisis and may challenge the national narrative that large Canadian cities led refugee resettlement efforts. This study is timely, as important lessons can be drawn from the Windsor experience.


Résumé

À la suite de la chute de Saigon en 1975, des milliers de réfugiés ont fui l’Indochine dans des petites embarcations en quête d’asile politique dans les pays voisins. Le Canada a joué un rôle de premier plan dans la réinstallation de milliers de réfugiés indochinois, et une partie importante de cette initiative nationale était menée par la municipalité de Windsor, en Ontario. Cet article examine les initiatives locales de la part de Windsor en matière de parrainage et intégration des réfugiés indochinois à la société canadienne. Vers la fin de l’année 1977, Bert Weeks, maire de Windsor, avait établi un comité spécial pour les réfugiés indochinois. En collaboration avec des volontaires issus de communautés religieuses locales et des organismes non gouvernementaux, la municipalité avait créé un vaste réseau dédié à la réinstallation et entrepris le parrainage de plusieurs familles, bien avant l’influx des réfugiés en 1979. En tant que recherche exploratoire, cet article fournit des preuves du rôle déterminant de la municipalité de Windsor dans la formulation de la réaction canadienne à la crise des réfugiés indochinois, et pourrait mettre en question le discours national selon lequel le rôle principal pour les initiatives de réinstallation des réfugiés revenait aux grandes métropoles canadiennes. Cette étude est donc pertinente, étant donné qu’il y a des leçons importantes que l’on pourrait tirer de l’expérience de Windsor.

Keywords


refugee; resettlement; Windsor; Canada

Full Text:

PDF


......