The 1951 Refugee Convention’s Contingent Rights Framework and Article 26 of the ICCPR: A Fundamental Incompatibility?

Marina Sharpe

Abstract


This article addresses the relationship between two primary structural features of the 1951 Convention relating to the Status of Refugees—that many benefits under it accrue on the basis of a refugee’s degree of attachment to his or her host state and that many rights under the convention are guaranteed to a refugee only to the extent that they are enjoyed by a particular reference group—and the 1966 International Covenant on Civil and Political Rights’ article 26 equality guarantee. Specifically, it examines whether attachment contingencies and reference groups, when incorporated in the refugee laws of states party to the ICCPR, might run afoul of article 26.

Cet article examine les liens dialectiques entre deux principes essentiels du régime général des réfugiés. Il s’agit du principe d’attachement et de groupe de référence prévus par la Convention de 1951 sur le Statut des réfugiés et de l’égalité devant la loi telle que garantie par l’article 26 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques de 1966 (PIRCP). L’étendue des droits garantis par le régime conventionnel dépend du degré d’attachement du réfugié à son pays d’accueil et de la reconnaissance de ces droits au groupe de référence. Plus précisément, l’article analyse les conflits potentiels entre les garanties offertes par le régime général du PIRCP et la réception du principe decontingence et de groupe de référence dans les droits nationaux des Etats parties.


Full Text:

PDF


......