(En)Gendering Vulnerability: Immigrant Service Providers’ Perceptions of Needs, Policies, and Practices Related to Gender and Women Refugee Claimants in Atlantic Canada

Evangelia Tastsoglou, Catherine Baillie Abidi, Susan M. Brigham, Elizabeth A. Lange

Abstract


As part of a multi-phased study exploring the experiences of refugee claimants in Atlantic Canada, this article focuses on the experiences and perceptions of immigrant service providers in relation to gender and women refugee claimants. Given the paucity of research on refugees in Atlantic Canada and on the particular perspectives of service providers, we have located this part of our research in the intersection of state policies and civil society practices, in particular service providers’ and NGO practices vis-à-vis refugees and refugee claimants. To contextualize our study we briefly trace global and national trends in migration and refugee issues, specifically increasing refugee deterrence policies that restrict claimants’ access to protection and settlement services. Findings highlight the recognition of gender-specific needs but also the lack of a gendered analysis of women refugee claimants, uneven accessibility to support services across the Atlantic region, challenges in navigating services, low cultural competence of institutional social and health service providers, and the rise of a punitive deterrence culture.


Dans le cadre d’une étude en plusieurs phases explorant les expériences des demandeurs d’asile dans les provinces maritimes du Canada, cet article se penche sur les expériences et les perceptions des employés des services de l’immigration en relation avec l’appartenance sexuelle et les femmes demandeuses d’asile. Étant donné la pauvreté des recherches sur les réfugiés dans ces régions, et sur les perceptions de ces employés, cette étape de la recherche se concentre sur l’interaction entre les politiques d’État et les pratiques de la société civile, particulièrement les pratiques de ces employés et des ONG à l’égard des réfugiés et des demandeurs d’asile. Afin de mettre la question en contexte, on considère les tendances nationales et internationales dans le domaine de la migration et de l’asile, et plus particulièrement des stratégies croissantes visant à restreindre l’accès des demandeurs d’asile aux services de protection et d’établissement. Les résultats mettent en lumière les besoins spécifiques liés à l’appartenance sexuelle, mais également le manque d’études sur les besoins particuliers des femmes demandeuses d’asile, l’inégalité de l’accès aux services de soutien dans la région atlantique, les difficultés de s’orienter dans les différents services, le manque de compétences culturelles des employés des différents services sociaux et de santé, ainsi que l’essor d’une culture de dissuasion punitive.


Full Text:

PDF


......