“Refugee Voices,” New Social Media and Politics of Representation: Young Congolese in the Diaspora and Beyond

Marie Godin, Giorgia Doná

Abstract


Abstract
This article examines the role of new social media in the articulation and representation of the refugee and diasporic “voice.” The article problematizes the individualist, de-politicized, de-contextualized, and aestheticized representation of refugee/diasporic voices. It argues that new social media enable refugees and diaspora members to exercise agency in managing the creation, production, and dissemination of their voices and to engage in hybrid (on- and offline) activism. These new territories for self-representation challenge our conventional understanding of refugee/diaspora voices. The article is based on research with young Congolese living in the diaspora, and it describes the Geno-cost project created by the Congolese Action Youth Platform (CAYP) and JJ Bola’s spoken-word piece, “Refuge.” The first shows agency in the creation of analytical and activist voices that promote counter-hegemonic narratives of violence in the eastern Democratic Republic of Congo, while the second is an example of aesthetic expressions performed online and offline that reveal agency through authorship and ownership of one’s voice. The examples highlight the role that new social media play in challenging mainstream politics of representation of refugee/diaspora voices.


Résumé
Cet article étudie le rôle des nouveaux médias sociaux dans la politique de la représentation de la « voix » des réfugiés et de la diaspora. Il propose une problématisation des approches trop souvent dépoliticisées, uniformisées et individualisées à la représentation des « voix des réfugiés et de la diaspora ». Il soutient que les nouveaux médias sociaux permettent aux réfugies d’exercer leur propre volonté d’agir en gérant la création, la production et la dissémination de récits alternatifs et en s’engageant dans un militantisme hybride (en ligne ainsi que hors ligne). Ces nouveaux lieux d’auto-représentation mettent en question nos conceptions conventionnelles des voix des réfugiés et de la diaspora. En se basant sur la recherche parmi de jeunes Congolais faisant partie de la diaspora au Royaume-Uni, l’article décrit le projet geno-cost développé par le Congolese Action Youth Platform (CAYP), ainsi que la création poétique orale intitulée « Refuge » de JJ Bola. Le premier exemple étudie l’exercice de la volonté d’agir qui se manifeste dans le développement de voix analytiques et militantes qui appuient des récits anti-hégémoniques concernant les causes et les solutions du conflit prolongé en République démocratique du Congo, alors que le deuxième exemple représente une instance d’expression politique et esthétique performée en ligne ainsi que hors ligne qui démontre la volonté d’agir par l’entremise de la création et la possession de sa propre voix. Effectivement, ces exemples soulignent le rôle que jouent les nouveaux médiassociaux pour contrer les politiques conventionnelles de représentation en matière de voix des réfugiés et de ceux qui font partie de la diaspora.


Keywords


diaspora; voice; Democratic Republic of Congo; new social media

Full Text:

PDF


......